Masters de l'Université de Genève

scroll down

Le Master en
médecine humaine

se déroule en grande partie en milieu hospitalier, au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ou des structures affiliées. Les enseignements théoriques et pratiques sont intégrés dans des modules d'apprentissage en milieu clinique (AMC). Ils sont consacrés à la démarche clinique, à l'acquisition et à l'application des connaissances dans diverses disciplines telles que la médecine interne et de premier recours, la pédiatrie, la chirurgie, la psychiatrie ou la gynécologie-obstétrique. Certaines disciplines sont acquises de façon transversale au long du curriculum, par exemple la radiologie, la pathologie, la pharmacologie clinique ou la médecine légale et l'éthique. La 3e année de master constitue une année d'études pratiques au cours de laquelle les étudiant-e-s suivent des stages afin de renforcer leurs connaissances et leur expérience.

Selon la loi sur les professions de la santé (LpMed), les examens sont facultaires à l'exception de ceux ayant lieu après l'obtention du master qui sont fédéraux et communs à toutes les facultés de médecine suisses (Examen fédéral de médecine humaine - EFMH).

Le Master en
médecine humaine

se déroule en grande partie en milieu hospitalier, au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ou des structures affiliées. Les enseignements théoriques et pratiques sont intégrés dans des modules d'apprentissage en milieu clinique (AMC). Ils sont consacrés à la démarche clinique, à l'acquisition et à l'application des connaissances dans diverses disciplines telles que la médecine interne et de premier recours, la pédiatrie, la chirurgie, la psychiatrie ou la gynécologie-obstétrique. Certaines disciplines sont acquises de façon transversale au long du curriculum, par exemple la radiologie, la pathologie, la pharmacologie clinique ou la médecine légale et l'éthique. La 3e année de master constitue une année d'études pratiques au cours de laquelle les étudiant-e-s suivent des stages afin de renforcer leurs connaissances et leur expérience.

Selon la loi sur les professions de la santé (LpMed), les examens sont facultaires à l'exception de ceux ayant lieu après l'obtention du master qui sont fédéraux et communs à toutes les facultés de médecine suisses (Examen fédéral de médecine humaine - EFMH).

Le Master en médecine humaine

6 semestres (max. 10 semestres) | 180 crédits ECTS
Enseignements 1re et 2e années (120 crédits):
  • Introduction à la démarche clinique
  • Apprentissage en milieu clinique (AMC): médecine interne; pédiatrie; chirurgie; gynécologie et obstétrique; psychiatrie; médecine communautaire et de premier recours; oto-rhino-laryngologie; ophtalmologie; neurologie, neurochirurgie; dermatologie; urgences et médecine intensive; disciplines transversales; enseignements interprofessionnels
  • Mémoire de master
Enseignements 3e année (60 crédits):

10 mois de stages au choix (médecine interne, pédiatrie, chirurgie, etc.) dont 1 mois obligatoire au sein d'un cabinet d'un médecin interniste généraliste ou d'un pédiatre.

Enseignements interprofessionnels

Le mémoire de master, équivalent à 15 crédits, peut être basé par exemple sur un projet de recherche ou une étude de cas dans des domaines comme la médecine fondamentale, la médecine clinique, la santé publique, ou tout autre domaine pertinent. L'étudiant devra ainsi démontrer ses capacités d'analyse critique et de communication.
L'examen fédéral de médecine humaine (EFMH) a lieu après l'obtention du Master en médecine.

Durée des études

3 ans (6 semestres) 

Langue d’enseignement

Français
Bonne connaissance de l'anglais indispensable pour la lecture de la littérature scientifique.

Conditions d’immatriculation et d’admission

Candidats de nationalité suisse
www.unige.ch/admission-medecine/candidatsuisse
Candidats de nationalité étrangère
www.unige.ch/admission-medecine/candidatnonsuisse

Inscription

Délai d'inscription: 30 avril 2019
(28 février 2019 pour les candidat-e-s soumis-es, d'après leur nationalité, à un visa selon les prescriptions de la Confédération)

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études

Mme Barbara Broers
T. +41 (0)22 379 50 13
[javascript protected email address]

Mobilité

Durant la 1re et 2e année de master, les étudiant-e-s ont la possibilité d'acquérir une partie de leur formation clinique à l'étranger. Durant la 3e année de master, les étudiant-e-s peuvent, entre autre, effectuer des stages à orientation clinique dans des structures hospitalières à l'étranger (au maximum 5 mois) et réaliser un stage de 3 mois dans une autre université. La Faculté de médecine, quant à elle, propose 2 mois de stage de médecine tropicale et santé internationale, notamment au Cameroun et au Népal.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Les études en médecine humaine mènent à des activités clairement définies dans un grand nombre de domaines professionnels. Les diplômé-e-s commencent généralement leur carrière professionnelle en tant que médecins internes, puis, pour certains, comme chefs de clinique dans un hôpital ou des structures ambulatoires, en vue de leur formation post-graduée vers un titre fédéral de spécialiste. Par la suite, la majorité s'installe en cabinets privés ou de groupe alors que certains feront une carrière hospitalière ou universitaire. Mais il existe aussi bien d'autres débouchés:

  • Travail au sein d'organisations internationales ou non gouvernementales
  • Expert pour les assurances et les caisses-maladie, en lien avec des questions juridiques ou de droit du travail
  • Travail dans un centre d'appel médical
  • Journalisme médical
  • Recherche dans l'industrie chimique et pharmaceutique
  • Domaine de l'informatique et de la statistique médicale
  • Recherche/enseignement non clinique au sein d'une université 

Le Master en
médecine dentaire

propose une formation approfondie dans les domaines suivants: médecine dentaire préventive, médecine et pathologie orale, chirurgie orale, radiologie dento-maxillo-faciale, cariologie, endodontie, soins dentaires aux enfants, orthodontie, prothèse fixe, occlusodontie, parodontologie, biomatériaux dentaires, gérodontologie et prothèse adjointe. Cette formation permet d'accéder au Diplôme fédéral de médecin-dentiste.

Selon la loi sur les professions de la santé (LpMed), les examens sont facultaires à l'exception de ceux ayant lieu après l'obtention du master qui sont fédéraux et communs à toutes les facultés de médecine suisses (Examen fédéral de médecine humaine - EFMH).

Professeure

Frauke Müller

Le Master en
médecine dentaire

propose une formation approfondie dans les domaines suivants: médecine dentaire préventive, médecine et pathologie orale, chirurgie orale, radiologie dento-maxillo-faciale, cariologie, endodontie, soins dentaires aux enfants, orthodontie, prothèse fixe, occlusodontie, parodontologie, biomatériaux dentaires, gérodontologie et prothèse adjointe. Cette formation permet d'accéder au Diplôme fédéral de médecin-dentiste.

Selon la loi sur les professions de la santé (LpMed), les examens sont facultaires à l'exception de ceux ayant lieu après l'obtention du master qui sont fédéraux et communs à toutes les facultés de médecine suisses (Examen fédéral de médecine humaine - EFMH).

Videos

Présentation

Paroles d'étudiants

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français
Bonne connaissance de l'anglais indispensable pour la lecture de la littérature scientifique.

Conditions d’immatriculation et d’admission

Candidats de nationalité suisse
www.unige.ch/admission-medecine/candidatsuisse
Candidats de nationalité étrangère
www.unige.ch/admission-medecine/candidatnonsuisse

Inscription

Délai d'inscription: 30 avril 2019
(28 février 2019 pour les candidat-e-s soumis, d'après leur nationalité, à un visa selon les prescriptions de la Confédération)

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Serge Bouillaguet
T. +41 (0)22 379 41 07
[javascript protected email address]

Le Master en médecine dentaire

4 semestres (max. 8 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements 1re et 2e années (120 crédits):
  • Apprentissage en milieu clinique (AMC): médecine dentaire préventive; cariologie/endodontie; orthodontie; médecine et pathologie orale; chirurgie orale; biomatériaux; prothèse fixe et occlusodontie; gérodontologie et prothèse adjointe; radiologie/radioprotection; soins dentaires aux enfants; parodontologie; chirurgie maxillo-faciale; chirurgie générale; rhino-pharyngologie
  • Mémoire de master

Perspectives professionnelles

Etant donné la spécialisation très poussée de la formation en médecine dentaire, les diplômé-e-s de cette discipline vont, pour la très grande majorité, travailler dans leur domaine, dans un cabinet dentaire privé ou de groupe. D'autres s'orientent vers la recherche ou trouvent du travail dans une clinique rattachée à un service social, scolaire ou hospitalier.

Le Master en
santé globale

de l'Université de Genève est un programme à temps plein de deux ans qui vise à étudier les principaux problèmes de santé contemporains à travers des perspectives à la fois interdisciplinaires et internationales. La mission du MScGH est de fournir aux étudiant-e-s les outils nécessaires pour comprendre et analyser les problèmes de santé dont les déterminants sont interdépendants et dont la complexité dépasse les frontières des pays et les secteurs d'activité.
La transmission internationale des maladies infectieuses comme le virus Ebola ou Influenza, la résistance croissante des infections bactériennes aux antibiotiques, l'explosion des maladies chroniques comme le diabète et les problèmes cardiovasculaires, les problèmes de santé liés au vieillissement de la population, l'impact du changement climatique sur la santé sont des défis intersectoriels et transnationaux qui requièrent collaboration et coopération entre plusieurs acteurs. Pour répondre à ces défis, de nouvelles opportunités de formations sont nécessaires, en plus des programmes de formation traditionnels en médecine et en santé publique.
Le MScGH cherche à combiner les approches les plus pertinentes sur la santé globale en intégrant les perspectives de l'ensemble des disciplines académiques concernées mais également des acteurs de la santé globale basés à Genève et ailleurs. Le MScGH est spécifiquement conçu pour tirer parti de l'environnement fécond de la Genève internationale. Il fournit une occasion d'étudier là où de nombreux problèmes de santé sont discutés au niveau mondial et d'accomplir une formation pratique dans un cadre différent, comme les ONG et les organisations internationales.

Professeur ordinaire

Antoine Flahault

Le Master en
santé globale

de l'Université de Genève est un programme à temps plein de deux ans qui vise à étudier les principaux problèmes de santé contemporains à travers des perspectives à la fois interdisciplinaires et internationales. La mission du MScGH est de fournir aux étudiant-e-s les outils nécessaires pour comprendre et analyser les problèmes de santé dont les déterminants sont interdépendants et dont la complexité dépasse les frontières des pays et les secteurs d'activité.
La transmission internationale des maladies infectieuses comme le virus Ebola ou Influenza, la résistance croissante des infections bactériennes aux antibiotiques, l'explosion des maladies chroniques comme le diabète et les problèmes cardiovasculaires, les problèmes de santé liés au vieillissement de la population, l'impact du changement climatique sur la santé sont des défis intersectoriels et transnationaux qui requièrent collaboration et coopération entre plusieurs acteurs. Pour répondre à ces défis, de nouvelles opportunités de formations sont nécessaires, en plus des programmes de formation traditionnels en médecine et en santé publique.
Le MScGH cherche à combiner les approches les plus pertinentes sur la santé globale en intégrant les perspectives de l'ensemble des disciplines académiques concernées mais également des acteurs de la santé globale basés à Genève et ailleurs. Le MScGH est spécifiquement conçu pour tirer parti de l'environnement fécond de la Genève internationale. Il fournit une occasion d'étudier là où de nombreux problèmes de santé sont discutés au niveau mondial et d'accomplir une formation pratique dans un cadre différent, comme les ONG et les organisations internationales.

Videos

Paroles d'étudiants

Présentation

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Anglais
Connaissance passive du français recommandée. Les travaux académiques peuvent être remis en anglais ou en français. Bien que l'ensemble de la formation puisse être effectuée en anglais, certaines spécialisations au cours du troisième semestre sont offertes en français uniquement.

Conditions d'admission

Bachelor ou titre jugé équivalent.
Admission sur dossier.
L'Institut encourage les candidatures d'étudiants intéressés par la santé globale quelle que soit leur formation antérieure.

unige.ch/gsi/fr/programmes/magh

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Bogomil Kohlbrenner
T. +41 (0)22 379 04 67
[javascript protected email address]

Le Master en santé globale

4 semestres* (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Fondements disciplinaires et méthodologiques (30 crédits):
3 cours disciplinaires (18 crédits)
2 séminaires méthodologiques (12 crédits)
5 cours transversaux (30 crédits):
Approfondissement dans 1 ou plusieurs domaines du tronc commun.
Spécialisation dans un autre programme de formation (30 crédits):
Variable avec au moins 1 séminaire méthodologique.
Application des connaissances (30 crédits):
Mémoire et rapport de stage.

Sous condition de validation par le coordinateur du programme, les étudiant-e-s qui possèdent déjà un master en lien avec les thématiques abordées dans le programme peuvent demander des équivalences pour le 3e semestre de cours, jusqu’à concurrence de 30 crédits. Cette demande s’effectue dans le courant de la première année, après avoir été acceptée dans le programme.


Mobilité

L'Institut permet aussi la mobilité au niveau du master, à condition que la durée du séjour n'excède pas un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre et limitée à un maximum de 30 crédits. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

Perspectives professionnelles

Le Master en santé globale conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Organisations internationales (par exemple, l'OMS, l'UNICEF, le CICR ...)
  • Société civile, notamment les organisations non gouvernementales (par exemple, MSF, Care, Oxfam ...), le secteur public au niveau national (par exemple les ministères de la santé ou des affaires étrangères, les agences de développement) ou au niveau local (par exemple, les autorités de santé publique), et finalement les partenariats public-privé et le secteur privé (par exemple l'industrie pharmaceutique)

Le Master en
neurosciences

est proposé conjointement par la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, la Faculté de médecine et la Faculté des sciences. Il est géré par le Geneva University Neurocenter et s'articule autour d'un savoir théorique, tout en offrant une initiation à la recherche et à la communication scientifiques. Les divers enseignements portent sur les techniques d'investigation des fonctions cérébrales, la neurobiologie et les processus cognitifs et émotionnels. Ce cursus est destiné aux étudiant-e-s souhaitant travailler dans le domaine des neurosciences, notamment en milieu hospitalier ou universitaire.

AXES DES MODULES OBLIGATOIRES:

  • Méthodologie, analyse du signal, statistique
  • Bases neurobiologiques cellulaires et moléculaires
  • Sciences cognitives et affectives

Adjointe scientifique

Mona Spiridon

Le Master en
neurosciences

est proposé conjointement par la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, la Faculté de médecine et la Faculté des sciences. Il est géré par le Geneva University Neurocenter et s'articule autour d'un savoir théorique, tout en offrant une initiation à la recherche et à la communication scientifiques. Les divers enseignements portent sur les techniques d'investigation des fonctions cérébrales, la neurobiologie et les processus cognitifs et émotionnels. Ce cursus est destiné aux étudiant-e-s souhaitant travailler dans le domaine des neurosciences, notamment en milieu hospitalier ou universitaire.

AXES DES MODULES OBLIGATOIRES:

  • Méthodologie, analyse du signal, statistique
  • Bases neurobiologiques cellulaires et moléculaires
  • Sciences cognitives et affectives

Videos

Présentation

Paroles d'étudiants

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langues d’enseignement

Anglais, Français

Conditions d'admission

Bachelor en sciences, en médecine, en psychologie ou titre jugé équivalent.
Admission sur dossier.

Inscription

Délai d'inscription auprès de l'Université: 28 février 2019
(Délai de dépôt de candidure auprès du Geneva University Neurocenter: 31 mars 2019)

neurocenter.unige.ch/master.php

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études

Mme Delphine Jochaut
T. +41 (0)22 379 08 93
[javascript protected email address]

Le Master en neurosciences

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires et à option (30 crédits):
  • Principles of Neurobiology
  • Statistics and Probability
  • Techniques for Investigating Brain Functions
  • Introduction to Cognitive and Affective
  • Neuroscience
  • Clinical and Experimental Neuropsychology
  • Neurobiology of Vigilance States
  • PET and MRI Imaging in Neuroscience, etc.
Travail de recherche (60 crédits)

Mobilité

Il est possible d'effectuer une partie des cours à option dans une autre université. Il est également possible d'effectuer un travail de recherche extra-muros sous la direction d'un-e enseignant-e de la Faculté ou de réaliser un stage dans un laboratoire de pointe extérieur à l'Université pour compléter un travail de master.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en neurosciences a pour objectif de répondre aux besoins des étudiant-e-s désirant s'orienter vers une carrière en relation avec les neurosciences, au sein d'organes de recherche et/ou d'enseignement nationaux et internationaux, d'hôpitaux et d'universités. Il donne accès au doctorat lémanique en neurosciences ainsi qu'aux formations approfondies des facultés associées, sous réserve de l'acquisition de pré-requis édictés par la faculté concernée.