Masters de l'Univeristé de Genève

scroll down

Les trois Masters en
Traduction

proposent une formation professionnelle au plus haut niveau. Ils forment des traducteurs professionnels capables de traduire dans leur langue maternelle ou de culture des textes généraux et spécialisés. Cet objectif général implique le développement de compétences (méthodologiques, textuelles, thématiques, sociolinguistiques et technologiques) nécessaires à la mise en oeuvre de stratégies de traduction adéquates à chaque situation de communication, selon les normes de qualité pratiquées dans la profession. Ils développent la capacité d’analyse et de recherche de l’information ainsi que la réflexion structurée sur le texte et l’acte traductif. Le choix d’un des trois Masters en traduction, qui se fait en cours d’études, permet une spécialisation en traduction spécialisée, en technologies de la traduction ou en communication spécialisée multilingue.

LE MASTER EN TRANDUCTION SPÉCIALISÉE (MATS)

propose un approfondissement en traduction juridique et économique et aborde la traduction d’autres textes spécialisés, notamment scientifiques et techniques ou littéraires, en fonction des langues et des choix des étudiants. Les domaines de spécialité du droit et de l’économie y occupent une place très importante. Ce cursus est offert sans mention, avec la mention «traduction juridique et institutionnelle», «traduction économique et financière» ou «traductologie». Des séminaires sur la déontologie et la pratique professionnelles, suivis par un stage en millieu professionnel, obligatoire (sauf en mention «traductologie», qui vise la recherche ou l’enseignement universitaire), renforcent l’orientation pratique de ce Master.

LE MASTER EN TRADUCTION ET TECHNOLOGIES (MATT)

forme des traducteurs polyvalents, experts en nouvelles technologies de la traduction et en ingénierie multilingue. Il s’articule autour de trois grands axes, grâce à une série de cours variés, orientés à la fois vers la pratique professionnelle et la recherche: les outils informatiques pour le traducteur, la terminologie, ainsi que la localisation et la gestion de projets.

LE MASTER EN TRADUCTION ET COMMUNICATION SPECIALISEE MULTILINGUE (MATCOM)

permet aux futurs traducteurs de développer leurs compétences analytiques, linguistiques, interculturelles et de travail en équipe pour mener à bien des projets de communication spécialisée en plusieurs langues. Il combine la formation en traduction avec l’application de ces compétences dans plusieurs contextes et domaines: la communication des entreprises (finance et marketing multilingue), la communication multimédia (web, localisation et traduction audiovisuelle) et la gestion du multilinguisme (politiques linguistiques et gestion de la diversité linguistique).

LA COMBINAISON LINGUISTIQUE

La langue maternelle ou de culture est la langue A. Les autres langues sont les «langues passives», appelées aussi «langues B». L’offre de langues comprend l’allemand, l’anglais, l’arabe (uniquement en langue active), l’espagnol, le français, l’italien ou encore le russe (uniquement en langue passive).

Le candidat choisit une combinaison linguistique à 1, 2 ou 3 langues passives pour le MATCOM et le MATS sans mention. Pour le MATS, mention «traduction juridique et institutionnelle», «traduction économique et financière» et «traductologie» ainsi que le MATT, le nombre de langues passives est limité à 1 ou 2.

Conseillère aux études

Nicole Stoll

Les trois Masters en
Traduction

proposent une formation professionnelle au plus haut niveau. Ils forment des traducteurs professionnels capables de traduire dans leur langue maternelle ou de culture des textes généraux et spécialisés. Cet objectif général implique le développement de compétences (méthodologiques, textuelles, thématiques, sociolinguistiques et technologiques) nécessaires à la mise en oeuvre de stratégies de traduction adéquates à chaque situation de communication, selon les normes de qualité pratiquées dans la profession. Ils développent la capacité d’analyse et de recherche de l’information ainsi que la réflexion structurée sur le texte et l’acte traductif. Le choix d’un des trois Masters en traduction, qui se fait en cours d’études, permet une spécialisation en traduction spécialisée, en technologies de la traduction ou en communication spécialisée multilingue.

LE MASTER EN TRANDUCTION SPÉCIALISÉE (MATS)

propose un approfondissement en traduction juridique et économique et aborde la traduction d’autres textes spécialisés, notamment scientifiques et techniques ou littéraires, en fonction des langues et des choix des étudiants. Les domaines de spécialité du droit et de l’économie y occupent une place très importante. Ce cursus est offert sans mention, avec la mention «traduction juridique et institutionnelle», «traduction économique et financière» ou «traductologie». Des séminaires sur la déontologie et la pratique professionnelles, suivis par un stage en millieu professionnel, obligatoire (sauf en mention «traductologie», qui vise la recherche ou l’enseignement universitaire), renforcent l’orientation pratique de ce Master.

LE MASTER EN TRADUCTION ET TECHNOLOGIES (MATT)

forme des traducteurs polyvalents, experts en nouvelles technologies de la traduction et en ingénierie multilingue. Il s’articule autour de trois grands axes, grâce à une série de cours variés, orientés à la fois vers la pratique professionnelle et la recherche: les outils informatiques pour le traducteur, la terminologie, ainsi que la localisation et la gestion de projets.

LE MASTER EN TRADUCTION ET COMMUNICATION SPECIALISEE MULTILINGUE (MATCOM)

permet aux futurs traducteurs de développer leurs compétences analytiques, linguistiques, interculturelles et de travail en équipe pour mener à bien des projets de communication spécialisée en plusieurs langues. Il combine la formation en traduction avec l’application de ces compétences dans plusieurs contextes et domaines: la communication des entreprises (finance et marketing multilingue), la communication multimédia (web, localisation et traduction audiovisuelle) et la gestion du multilinguisme (politiques linguistiques et gestion de la diversité linguistique).

LA COMBINAISON LINGUISTIQUE

La langue maternelle ou de culture est la langue A. Les autres langues sont les «langues passives», appelées aussi «langues B». L’offre de langues comprend l’allemand, l’anglais, l’arabe (uniquement en langue active), l’espagnol, le français, l’italien ou encore le russe (uniquement en langue passive).

Le candidat choisit une combinaison linguistique à 1, 2 ou 3 langues passives pour le MATCOM et le MATS sans mention. Pour le MATS, mention «traduction juridique et institutionnelle», «traduction économique et financière» et «traductologie» ainsi que le MATT, le nombre de langues passives est limité à 1 ou 2.

Les trois Masters en Traduction

Avec une langue passive: 3 semestres (max. 5 semestres), 90 crédits ECTS

Avec 2 ou 3 langues passives: 4 semestres (max. 6 semestres), 120 crédits ECTS

Tronc commun dans les domaines suivants :

44, 60 ou 68 crédits (Selon le nombre de langues passives)​

  • Traduction argumentée et révision 

  • Traductologie

  • Spécialités

  • Technologies de la traduction

  • Traduction spécialisée

 

 

Spécialisation selon le Master par des enseignements obligatoires dans les domaines suivants :
  • Communication spécialisée multilingue (MATCOM)

  • Technologies de la traduction (MATT)

  • Traduction spécialisée (MATS)

  • Déontologie et pratique professionnelles, comprenant des séminaires et un stage (MATS)

Enseignements à option :
(2 à 12 crédits)
Mémoire (24Crédits)

Durée de Etudes

Avec une langue passive: 1 an et demi (3 semestres)

Avec 2 ou 3 langues passives: 2 ans (4 semestres)

Langues d’enseignement

Français, anglais et langues de la combinaison choisie par l’étudiant.

Conditions d’admission

Bachelor en communication multilingue décerné par la Faculté, pour autant que la même combinaison linguistique soit gardée. Ouvert également à un titre jugé équivalent, dans la même branche d’études, pour autant que la même combinaison linguistique soit gardée. Complément d’études demandé selon le parcours antérieur.

Les Masters en traduction sont ouverts aux titulaires d’autres grades universitaires s’ils réussissent au préalable un examen d’admission.

http://www.unige.ch/admission-fti/MAtraduction

Contacts relatifs aux études

Bachelor, mobilté, doctorat
M. Olivier Demissy-Cazeilles
T. +41 (0)22 379 95 66
[javascript protected email address] 

Masters, stages
Mme Nicole Stoll
T. +41 (0)22 379 87 07
[javascript protected email address] 

Mobilité

Séjour optionnel dans une autre université dès l’obtention de 60 crédits.

www.unige.ch/exchange

Perspectives Professionnelles

L’enseignement délivré à la FTI ouvre la porte à de nombreux débouchés aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. A l’issue de leur formation, les étudiants de la filière traduction trouvent un emploi salarié ou s’établissent en tant que traducteurs indépendants. Les champs d’activités sont très vastes et les choix de carrière multiples: organisation internationale, ONG, édition, agence de traduction, administration, centre de documentation, institut de recherche, banque, assurance, tribunal, médias, enseignement, etc.

Inscription

Délai d’inscription aux examens d’admission auprès de la FTI: 31 janvier 2017

Délai d'inscription auprès de l'Université: 30 avril 2017
(28 février 2017 pour les candidats soumis à un visa selonles prescriptions de la Confédération)

www.unige.ch/immat

admissions.unige.ch

Videos

présentation

paroles d'étudiants

Le Master en
Interprétation de conférence

a pour objectif de former les futurs interprètes de conférence à l’interprétation simultanée et consécutive. La formation porte aussi sur la procédure parlementaire, la terminologie de conférence, les organisations internationales et la théorie de l’interprétation. La palette des langues offertes permet aux étudiants de choisir des combinaisons pertinentes au regard du monde du travail. La formation est offerte sous forme hybride: cours traditionnels et encadrement à distance sur le portail Internet du Département d’interprétation. L’utilisation des technologies de communication les plus récentes prépare idéalement les futurs interprètes aux exigences actuelles de la profession.

virtualinstitute.fti.unige.ch

Chaque candidat doit choisir une combinaison linguistique de 2, 3 ou 4 langues parmi l’allemand, l’arabe, l’espagnol, le français, l’italien, l’anglais et le russe. La combinaison linguistique comprend une langue maternelle ou de culture, à laquelle s’ajoutent soit une autre langue active, ou deux/trois autres langues, dont l’une peut être active, les autres passives. Le choix de la combinaison dépend du niveau de compétence linguistique (active ou passive) du candidat.

Professeure ordinaire

Barbara Moser-Mercer

Le Master en
Interprétation de conférence

a pour objectif de former les futurs interprètes de conférence à l’interprétation simultanée et consécutive. La formation porte aussi sur la procédure parlementaire, la terminologie de conférence, les organisations internationales et la théorie de l’interprétation. La palette des langues offertes permet aux étudiants de choisir des combinaisons pertinentes au regard du monde du travail. La formation est offerte sous forme hybride: cours traditionnels et encadrement à distance sur le portail Internet du Département d’interprétation. L’utilisation des technologies de communication les plus récentes prépare idéalement les futurs interprètes aux exigences actuelles de la profession.

virtualinstitute.fti.unige.ch

Chaque candidat doit choisir une combinaison linguistique de 2, 3 ou 4 langues parmi l’allemand, l’arabe, l’espagnol, le français, l’italien, l’anglais et le russe. La combinaison linguistique comprend une langue maternelle ou de culture, à laquelle s’ajoutent soit une autre langue active, ou deux/trois autres langues, dont l’une peut être active, les autres passives. Le choix de la combinaison dépend du niveau de compétence linguistique (active ou passive) du candidat.

Le Master en Interprétation de conférence

3 semestres (max. 5 semestres)
90 crédits ECTS
Enseignements thématiques (80Crédits) :
  • Organisations internationales, procédure parlementaire et terminologie
  • Lectures en théorie de l’interprétation
  • Interprétation consécutive générale
  • Interprétation consécutive
  • Entraînement supervisé pour l’interprétation consécutive
  • Interprétation simultanée générale
  • Interprétation simultanée technique
  • Interprétation simultanée
  • Entraînement supervisé pour l’interprétation simultanée
Mémoire (10Crédits)

Durée de Etudes

1 an et demi (3 semestres)

Langues d’enseignement

Français, anglais et langues de la combinaison choisie par l’étudiant.

Conditions d’admission

Bachelor en communication multilingue ou titre jugé équivalent. En outre, réussite d’un examen d’admission, et excellent niveau dans les langues de la combinaison choisie. Justifier – pour l’une des langues passives qui figurent dans la combinaison choisie – d’un séjour de 3 mois minimum dans un pays dont c’est la langue officielle. Complément d’études demandé selon le parcours antérieur.

Contacts relatifs aux études

Bachelor, mobilté, doctorat
M. Olivier Demissy-Cazeilles
T. +41 (0)22 379 95 66
[javascript protected email address] 

Masters, stages
Mme Nicole Stoll
T. +41 (0)22 379 87 07
[javascript protected email address]

 

Perspectives Professionnelles

L’enseignement délivré à la FTI ouvre la porte à de nombreux débouchés aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. A l’issue de leur formation, les étudiants de la filière interprétation trouvent un emploi salarié ou s’établissent en tant qu’interprètes indépendants dans des champs d’activités très vastes.

Les interprètes sont appelés à intervenir au sein d’organisations internationales, d’ONG, d’entreprises, de centres de formation, d’administrations publiques, de tribunaux, etc. Et souvent, ils sont amenés à se déplacer lors de leurs missions.

Inscription

Délai d’inscription aux examens d’admission auprès de la FTI: 31 janvier 2017

Délai d'inscription auprès de l'Université: 30 avril 2017
(28 février 2017 pour les candidats soumis à un visa selonles prescriptions de la Confédération)

www.unige.ch/immat

admissions.unige.ch

 

Le master en
traitement informatique multilingue

s’adresse aux personnes passionnées à la fois par les langues et l’informatique. Il permet d’acquérir toutes les compétences techniques et linguistiques nécessaires pour traiter l’information multilingue, notamment créer des sites web en plusieurs langues, gérer des projets de rédaction, de traduction ou localisation, utiliser les technologies de la traduction, gérer la terminologie et rechercher de l’information multilingue. Il accueille des étudiants avec toutes les langues maternelles, ainsi que le français et l’anglais comme langue commune. La formation s’articule autour de quatre grands axes: la gestion de projets de traduction et assurance de la qualité (élaborer, réaliser et évaluer des projets multilingues); les techniques de l’information et de la communication (chercher et traiter de l’information multilingue); la localisation et webmestrie (créer des contenus multilingues sur le web) et les technologies de la traduction (mettre en place et évaluer les technologies de la traduction et de gestion de la terminologie). Les cours, très diversifiés, sont à la fois théoriques et pratiques, avec un ancrage fort dans le monde du travail, notamment grâce au stage facultatif en entreprise. Le mémoire constitue une première initiation à la recherche et il peut être défini dans le cadre du stage.

Le master en
traitement informatique multilingue

s’adresse aux personnes passionnées à la fois par les langues et l’informatique. Il permet d’acquérir toutes les compétences techniques et linguistiques nécessaires pour traiter l’information multilingue, notamment créer des sites web en plusieurs langues, gérer des projets de rédaction, de traduction ou localisation, utiliser les technologies de la traduction, gérer la terminologie et rechercher de l’information multilingue. Il accueille des étudiants avec toutes les langues maternelles, ainsi que le français et l’anglais comme langue commune. La formation s’articule autour de quatre grands axes: la gestion de projets de traduction et assurance de la qualité (élaborer, réaliser et évaluer des projets multilingues); les techniques de l’information et de la communication (chercher et traiter de l’information multilingue); la localisation et webmestrie (créer des contenus multilingues sur le web) et les technologies de la traduction (mettre en place et évaluer les technologies de la traduction et de gestion de la terminologie). Les cours, très diversifiés, sont à la fois théoriques et pratiques, avec un ancrage fort dans le monde du travail, notamment grâce au stage facultatif en entreprise. Le mémoire constitue une première initiation à la recherche et il peut être défini dans le cadre du stage.

Le master en traitement informatique multilingue

3 semestres (max. 5 semestres)
90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (28Crédits) :

Gestion de projets et assurance de la qualité

Technologies web et multimédia

Technologies de l’information et de la communication

XML et documents multilingues

Localisation

Ingénierie linguistique

Enseignements à choix (24Crédits) :

Traduction assistée par ordinateur

Traduction automatique 1 – Systèmes et architecture

Traduction automatique 2 – Pré-édition, post-édition et évaluation

Corpus pour la traduction

Terminologie

Terminotique

Terminographie

Enseignements à option (18Crédits) :
Traduction audiovisuelle
Communication et rédaction spécialisées A
Communication et rédaction spécialisées B (anglais)
Stage relevant du TIM
Mémoire (20Crédits)

Durée de Etudes

1 an et demi (3 semestres)

Langues d’enseignement

Français
Anglais

Niveau de français requis par l’UNIGE
B2 du Cadre européen commun de référence

Niveau d'anglais requis
C1 du Cadre européen commun de référence

Conditions d’admission

Bachelor en communication multilingue de la Faculté de traduction et interprétation, en communication multilingue ou traduction obtenu dans une autre haute école, en communication, en linguistique, en informatique, en lettres ou autre diplôme obtenu dans une haute école de type universitaire jugé équivalent en ayant validé au moins deux cours en ingénierie linguistique, technologies de la traduction ou technologies de l’information et de la communication. Admission sur dossier.

www.unige.ch/admission-fti/MAtraduction

Faculté de traduction et d’interprétation
Uni Mail, 40 bd du Pont-d’Arve
1211 Genève 4

Secrétariat des étudiants
Mme Marie-Laure Cudet
T. +41 (0)22 379 87 08
[javascript protected email address]

Responsable du programme
Mme Pierrette Bouillon
T. +41 (0)22 379 86 79
[javascript protected email address]

Conseillers aux études
Bachelor, mobilité, doctorat
M. Olivier Demissy-Cazeilles
T. +41 (0)22 379 95 66
[javascript protected email address]

Masters, stages
Mme Nicole Stoll
T. +41 (0)22 379 87 07
[javascript protected email address]

Perspectives Professionnelles

Très formateur, le Master est tourné vers des métiers d’avenir diversifiés, dans des secteurs porteurs: technologies de la traduction, internet, localisation, communication, gestion des connaissances spécialisées (knowledge management), etc.

Inscription

Délai d’inscription auprès de la FTI: 30 avril 2017

Délai d’inscription auprès de l’Université: 30 avril 2017

(28 février 2017 pour les candidats soumis à un visa selon les prescriptions de la Confédération)

www.unige.ch/immat

admissions.unige.ch