Masters de l'Université de Genève

scroll down

Le Master en
économie politique du capitalisme

propose une formation avancée unique en Europe qui dépasse les limites de l'enseignement traditionnel en économie "mainstream" en termes de théorie, de méthodes, d'objet et de conclusions normatives. Le programme d’enseignement du master se donne pour objectif de prendre explicitement en compte les fondements socio-politiques et historiques de l'économie. Pour autant, le master n'est pas une formation pluridisciplinaire. Les sciences sociales qui sont associées à l'économie dans la formation, sciences politiques, sociologie ou histoire, ne le sont que dans la mesure où elles ont des objets communs avec l'économie politique, comme les relations sociales qui engagent un rapport d'échange marchand et monétaire, mais aussi qui régissent la distribution des ressources et l'allocation du pouvoir. La formation s'articule autour d'un noyau d'enseignements obligatoires dont l'ambition est de donner des fondements solides en « political economy ». Les étudiant-e-s acquièrent la maitrise des éléments de base des trois domaines qui figurent dans les enseignements à choix du plan d’études, à savoir  en économie politique comparative, histoire économique et politique économique.

unige.ch/sciences-societe/formations/masters/political-economy-of-capitalism

Le Master en
économie politique du capitalisme

propose une formation avancée unique en Europe qui dépasse les limites de l'enseignement traditionnel en économie "mainstream" en termes de théorie, de méthodes, d'objet et de conclusions normatives. Le programme d’enseignement du master se donne pour objectif de prendre explicitement en compte les fondements socio-politiques et historiques de l'économie. Pour autant, le master n'est pas une formation pluridisciplinaire. Les sciences sociales qui sont associées à l'économie dans la formation, sciences politiques, sociologie ou histoire, ne le sont que dans la mesure où elles ont des objets communs avec l'économie politique, comme les relations sociales qui engagent un rapport d'échange marchand et monétaire, mais aussi qui régissent la distribution des ressources et l'allocation du pouvoir. La formation s'articule autour d'un noyau d'enseignements obligatoires dont l'ambition est de donner des fondements solides en « political economy ». Les étudiant-e-s acquièrent la maitrise des éléments de base des trois domaines qui figurent dans les enseignements à choix du plan d’études, à savoir  en économie politique comparative, histoire économique et politique économique.

unige.ch/sciences-societe/formations/masters/political-economy-of-capitalism

Le Master en économie politique du capitalisme

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (36 crédits):
  • Heterodox Economics
  • Political Economy of Capitalisms
  • Capitalism & Enterprise
  • Economic Policy
  • Quantitative Methods
  • Research Atelier
Enseignements à choix et à option (30 crédits):
  • History of Economic Globalization
  • History of Financial Crises
  • Contemporary Capitalisms
  • Comparative Politics
  • International Political Economy
  • The Economics of Globalization
  • Ressources naturelles, institutions et développement
Mémoire de master ou de stage (24 crédits)

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langue d’enseignement

Anglais

Conditions d'admission

Bachelor en histoire - économie - société ou titre jugé équivalent dans une autre discipline moyennant la réussite d'une passerelle qui variera selon la discipline de base.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Gaetan Clavien
T. +41 (0)22 379 80 05
[javascript protected email address]

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 2e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en économie poltique du capitalism conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Secteur bancaire et financier
  • Entreprises industrielles
  • Bureaux d'études
  • Administrations publiques
  • Organismes internationaux (ILO, WTO, UN, OECD…)
  • Organisations non gouvernementales
  • Médias
  • Enseignement et recherche

Le Master en
sociologie

offre aux étudiant-e-s des outils et des moyens critiques pour penser les dynamiques sociétales, organisationnelles et individuelles dans les sphères économiques, politiques et sociales du monde contemporain. Il vise à former les futur-e-s sociologues aux méthodes fondamentales de la discipline, tant qualitatives que quantitatives: les méthodes digitales, visuelles, anthropologiques, de construction et d'analyse des réseaux. Il est fondé sur la réalisation d'une recherche en équipe, grandeur nature, permettant de mettre en pratique les méthodologies enseignées. Dans ce cadre privilégié, les étudiant-e-s acquerront la capacité à construire un problème et à y associer des solutions ainsi que l'aptitude à formuler les termes d'une recherche et à la concrétiser. Un coaching individualisé permet aux étudiant-e-s de développer leur propre autonomie tant conceptuelle que méthodologique, afin qu'ils ou elles puissent à leur tour contribuer à la connaissance sociologique.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/sociologie

Le Master en
sociologie

offre aux étudiant-e-s des outils et des moyens critiques pour penser les dynamiques sociétales, organisationnelles et individuelles dans les sphères économiques, politiques et sociales du monde contemporain. Il vise à former les futur-e-s sociologues aux méthodes fondamentales de la discipline, tant qualitatives que quantitatives: les méthodes digitales, visuelles, anthropologiques, de construction et d'analyse des réseaux. Il est fondé sur la réalisation d'une recherche en équipe, grandeur nature, permettant de mettre en pratique les méthodologies enseignées. Dans ce cadre privilégié, les étudiant-e-s acquerront la capacité à construire un problème et à y associer des solutions ainsi que l'aptitude à formuler les termes d'une recherche et à la concrétiser. Un coaching individualisé permet aux étudiant-e-s de développer leur propre autonomie tant conceptuelle que méthodologique, afin qu'ils ou elles puissent à leur tour contribuer à la connaissance sociologique.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/sociologie

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langues d’enseignement

Français, Anglais

Conditions d'admission

Bachelor en sciences sociales, en sciences économiques ou titre jugé équivalent dans une autre discipline moyennant la réussite d'une passerelle de 6 à 30 crédits.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Mathieu Petite
T. +41 (0)22 379 80 07
[javascript protected email address]

Le Master en sociologie

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (24 crédits):
  • Forum de recherche et Master Class in Sociology
  • Atelier de recherche: enquête collective
Enseignements à choix de méthode (6 crédits):
  • Analyse de réseaux
  • Méthodes qualitatives avancées, etc.
Enseignements à choix et options libres (36 crédits):
  • Anthropologie organisationnelle
  • Création visuelle pour les sciences sociales
  • Clinique d'analyse sociale
  • Life Course Analysis
  • Sustainable Consumption, etc.
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 2e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en sociologie conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Médias
  • Monde de la culture
  • Assurances et banques
  • Marketing et publicité
  • Administrations publiques
  • Programmation
  • Recherche (privée ou publique)

Le Master en
science politique

est un cursus consécutif aux études de Bachelor en Sciences Politiques, dont il constitue le prolongement naturel. Il vise à parfaire la formation acquise lors du cursus de base, à développer le savoir-faire de la recherche en science politique et à préparer la suite du cursus professionnel: entrée sur le marché du travail ou poursuite de la filière académique. Ce master offre le choix entre trois mentions qui se concrétisent par trois enseignements thématiques et deux enseignements méthodologiques obligatoires.

MENTIONS AU CHOIX:

  • Comportement politique
  • Politique comparée et internationale
  • Théorie politique
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/science-politique

Le Master en
science politique

est un cursus consécutif aux études de Bachelor en Sciences Politiques, dont il constitue le prolongement naturel. Il vise à parfaire la formation acquise lors du cursus de base, à développer le savoir-faire de la recherche en science politique et à préparer la suite du cursus professionnel: entrée sur le marché du travail ou poursuite de la filière académique. Ce master offre le choix entre trois mentions qui se concrétisent par trois enseignements thématiques et deux enseignements méthodologiques obligatoires.

MENTIONS AU CHOIX:

  • Comportement politique
  • Politique comparée et internationale
  • Théorie politique
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/science-politique

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langues d’enseignement

Français, Anglais

Conditions d'admission

Bachelor en sciences politiques, bachelor comprenant au moins 60 crédits en science politique ou titre jugé équivalent dans une autre discipline moyennant la réussite d'une passerelle de 60 crédits.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Gaetan Clavien
T. +41 (0)22 379 80 05
[javascript protected email address]

Le Master en science politique

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (36 crédits):

Thématiques et méthodologiques, selon la mention:

  • International Politics
  • International Relations and Domestic Politics
  • Comparative Politics
  • Electoral Behavior: From Classical Approaches to Cognitive Psychology
  • Mouvements sociaux
  • Political Behavior: Institutions, Parties and Campaigns
  • Théories critiques de la "race" et de la postcolonialité
  • Théories de la citoyenneté, de la justice et du multiculturalisme
  • Théorie politique normative
Enseignements à choix et options libres (30 crédits):
  • Institutions et conflits
  • Sécurité et citoyenneté
  • Inégalités sociales et représentation
  • Data Tools for Political and Policy Analysis
  • Modes of Governance in International Relations, etc.
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 2e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en science politique conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Administrations publiques
  • ONG
  • Banque et assurance
  • Médias écrits, audio-visuels et électroniques
  • Communication
  • Relations publiques
  • Ressources humaines
  • Organisations internationales
  • Secteur associatif
  • Recherche et enseignement universitaire

Le Master en
innovation, développement humain et durabilité

est le fruit d'un partenariat entre l'Université de Genève et les organisations de la Genève internationale dans le cadre de la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable (ODD). Ce master, très interdisciplinaire, vise à former les étudiant-e-s à l'analyse de problèmes et à l'identification de solutions innovantes en termes de gouvernance de la durabilité. Le master comprend une forte proportion d'enseignements pratiques (ateliers de projet), mais aussi des enseignements fondamentaux sur le développement durable dans toutes ses dimensions (sociale, économique et environnementale). Ce master a été conçu en partenariat avec l'Université de Tsinghua (Pékin), les étudiant-e-s pouvant choisir d'enchainer deux programmes complémentaires, l'un à Genève, l'autre à Pékin (minimum 1 an à chaque fois) et obtenir les deux diplômes au terme de 2 ans et demi d'études. Mais il peut être suivi isolément; dans ce cas de figure, les étudiant-e-s doivent nécessairement passer un semestre dans une des universités partenaires (Tsinghua, Dakar, Bogota, Exeter, Bakou, etc.).

TROIS MODULES DE SPECIALISATION:

  • Développement humain durable
  • Standards, gouvernance et durabilité
  • L’avenir des villes et des territoires
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/innovation-human-development-and-sustainability

Professeur

Bernard Debarbieux

Le Master en
innovation, développement humain et durabilité

est le fruit d'un partenariat entre l'Université de Genève et les organisations de la Genève internationale dans le cadre de la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable (ODD). Ce master, très interdisciplinaire, vise à former les étudiant-e-s à l'analyse de problèmes et à l'identification de solutions innovantes en termes de gouvernance de la durabilité. Le master comprend une forte proportion d'enseignements pratiques (ateliers de projet), mais aussi des enseignements fondamentaux sur le développement durable dans toutes ses dimensions (sociale, économique et environnementale). Ce master a été conçu en partenariat avec l'Université de Tsinghua (Pékin), les étudiant-e-s pouvant choisir d'enchainer deux programmes complémentaires, l'un à Genève, l'autre à Pékin (minimum 1 an à chaque fois) et obtenir les deux diplômes au terme de 2 ans et demi d'études. Mais il peut être suivi isolément; dans ce cas de figure, les étudiant-e-s doivent nécessairement passer un semestre dans une des universités partenaires (Tsinghua, Dakar, Bogota, Exeter, Bakou, etc.).

TROIS MODULES DE SPECIALISATION:

  • Développement humain durable
  • Standards, gouvernance et durabilité
  • L’avenir des villes et des territoires
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/innovation-human-development-and-sustainability

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Durée des études

2 ans (4 semestres) pour un parcours simple

2 ans et demi (5 semestres) pour un parcours débouchant sur un diplôme de l'UNIGE et un diplôme de l'Université de Tsinghua

Langue d’enseignement

Anglais

Conditions d'admission

Bachelor en sciences sociales et politiques, économie, géographie, environnement, technologies de l'information, ingénierie ou sciences appliquées.

Certificat de langue en anglais.

Admission sur dossier.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études

M. Mathieu Petite
Mathieu.Petite@unige.ch

Le Master en innovation, développement humain et durabilité

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS

 

Cours fondamentaux (30 crédits):
  • Sustainable Development and Political Agendas
  • Culture and Education for Sustainability
  • Science, Expertise and Sustainable Development
  • Workshop 1: Measuring and Predicting Sustainable Development
Module de spécialisation (30 crédits):

1 atelier par module:

  • Practice of Sustainable Human Development
  • Standard-Setting for Sustainable Development
  • Urban Futures

Autres cours: 

  • Human Development, Concepts and Measures
  • Voluntary, Consensus-based Standards
  • Public Policies and Social Justice in the City, etc.
1 semestre dans une université partenaire (30 crédits)
Mémoire de master ou de stage (30 crédits)

Mobilité

Pour le parcours débouchant sur deux diplômes, les étudiant-e-s passent 1 an à l’Université de Tsinghua et font leur mémoire de master sous la direction d’un-e professeur-e de cette université. Les étudiant-e-s inscrit-e-s uniquement au diplôme UNIGE passent 1 semestre dans l’une des universités partenaires.

Perspectives professionnelles

Les étudiant-e-s acquièrent des compétences théoriques et pratiques qui leur permettent de candidater à des postes tant dans le secteur public (par exemple dans les agences des Nations Unies, des ONG, des administrations nationales, régionales et locales) que dans le secteur privé.

Le Master en
sciences de l'environnement (MUSE)

est offert dans le cadre de l'Institut des sciences de l'environnement (ISE) de l'Université de Genève par la Faculté des sciences, la Faculté des sciences de la société et la Faculté d'économie et de management.

Cette formation universitaire a pour vocation l'enseignement et la recherche interdisciplinaires dans les domaines très actuels et porteurs de l'environnement que sont le climat, l'énergie, l'eau, la biodiversité, l'écologie humaine, l'urbanisme et la gouvernance, ou encore la santé.

La volonté de bâtir des passerelles entre ces domaines est à la base du cursus MUSE qui propose aux candidat-e-s se destinant aux métiers de l'environnement ou à la formation approfondie une approche interdisciplinaire des sciences de l'environnement basée sur les sciences naturelles et les sciences économiques et sociales.

Au terme du MUSE, les étudiant-e-s sont capables de traiter des problèmes environnementaux dans un contexte interdisciplinaire loin de l'approche sectorielle habituelle. Cette large compréhension des disciplines des sciences naturelles et des sciences économiques et sociales impliquées dans la gestion de l'environnement est une offre unique en Suisse.

MODULES DE SPÉCIALISATION AU CHOIX:

  • Biodiversité, écosystèmes et société
     
  • Impacts climatiques
     
  • Développement durable et urbanisation
     
  • Energie
     
  • Sciences de l'eau
www.unige.ch/muse

Professeur ordinaire

Martin Beniston

Le Master en
sciences de l'environnement (MUSE)

est offert dans le cadre de l'Institut des sciences de l'environnement (ISE) de l'Université de Genève par la Faculté des sciences, la Faculté des sciences de la société et la Faculté d'économie et de management.

Cette formation universitaire a pour vocation l'enseignement et la recherche interdisciplinaires dans les domaines très actuels et porteurs de l'environnement que sont le climat, l'énergie, l'eau, la biodiversité, l'écologie humaine, l'urbanisme et la gouvernance, ou encore la santé.

La volonté de bâtir des passerelles entre ces domaines est à la base du cursus MUSE qui propose aux candidat-e-s se destinant aux métiers de l'environnement ou à la formation approfondie une approche interdisciplinaire des sciences de l'environnement basée sur les sciences naturelles et les sciences économiques et sociales.

Au terme du MUSE, les étudiant-e-s sont capables de traiter des problèmes environnementaux dans un contexte interdisciplinaire loin de l'approche sectorielle habituelle. Cette large compréhension des disciplines des sciences naturelles et des sciences économiques et sociales impliquées dans la gestion de l'environnement est une offre unique en Suisse.

MODULES DE SPÉCIALISATION AU CHOIX:

  • Biodiversité, écosystèmes et société
     
  • Impacts climatiques
     
  • Développement durable et urbanisation
     
  • Energie
     
  • Sciences de l'eau
www.unige.ch/muse

Le Master en sciences de l'environnement (MUSE)

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS

Interdisciplinarité et immersion (16 crédits)
Fondamentaux (18 crédits)
Méthodes (8 crédits)
Enseignements spécialisés (27 crédits)
Options des spécialisations ou enseignements à choix (18 crédits)
Mémoire (33 crédits)

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langues d’enseignement

Français (niveau B1), Anglais (niveau B1)

Conditions d'admission

Bachelor en sciences, sciences économiques, sciences sociales, relations internationales, médecine, droit ou titre jugé équivalent. Les étudiant-e-s HES de disciplines en lien avec les sciences de l'environnement peuvent accéder à ce master sous réserve d'acceptation de leur dossier et de la réussite d'un programme complémentaire équivalent au maximum à 30 crédits.

Admission sur dossier.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contacts relatifs aux études

Mme Nicole Efrancey Dao
T. +41 (0)22 379 08 76
[javascript protected email address]

 

Mobilité

Il est possible d'acquérir au maximum 30 crédits en période d'échange. Les étudiant-e-s ont la possibilité de partir sur le terrain extra-muros pour réaliser leur mémoire de master sous la direction d'un-e enseignant-e du MUSE, en lien avec des projets de recherche universitaires ou avec des OI/ONG.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en sciences de l'environnement conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:
  • Aide à la décision gouvernementale: mise en oeuvre d'Agenda-21, planification urbaine, territoriale, de l'énergie et des transports
  • Consultant-e-s pour des grandes entreprises: gestion des ressources, limitation des émissions, économies d'énergie
  • Négociations internationales: post-Kyoto (2012 et au-delà), biodiversité, santé pour tous, habitat
  • Débouchés sectoriels: énergie (renouvelables, économies d'énergie, énergétique du bâtiment), laboratoires d'analyses chimiques, traitement des eaux usées, gestion du patrimoine environnemental (biodiversité, etc.), santé, risques naturels et financiers, planification urbaine, aménagement du territoire
  • Cabinets d'études et de conseil, administration, politique, journalisme scientifique, enseignement, coopération
  • Recherche fondamentale: physique, biologie, chimie, climatologie, sciences humaines et sociales

Le Master en
histoire économique internationale

constitue une formation avancée, unique en Suisse, dans cette discipline. Solidement ancrée dans l'approche et les méthodes de la discipline historique, cette formation fait une large part à l'apport des autres sciences humaines. L'objectif à atteindre est triple: offrir une formation de niveau élevé et polyvalente pour envisager une carrière dans le secteur public ou privé; préparer les diplômé-e-s à une activité de recherche avancée en histoire économique et sociale, le cas échéant à la rédaction d'une thèse de doctorat; donner à elles et ceux qui le souhaitent la possibilité d'accéder à l'enseignement secondaire. A noter que l'orientation géographie permet d'intégrer dans le plan d'études du master les thématiques de la géographie humaine: les problématiques frontalières, les territoires et leur aménagement, les politiques urbaines.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/histoire-economique-internationale

Le Master en
histoire économique internationale

constitue une formation avancée, unique en Suisse, dans cette discipline. Solidement ancrée dans l'approche et les méthodes de la discipline historique, cette formation fait une large part à l'apport des autres sciences humaines. L'objectif à atteindre est triple: offrir une formation de niveau élevé et polyvalente pour envisager une carrière dans le secteur public ou privé; préparer les diplômé-e-s à une activité de recherche avancée en histoire économique et sociale, le cas échéant à la rédaction d'une thèse de doctorat; donner à elles et ceux qui le souhaitent la possibilité d'accéder à l'enseignement secondaire. A noter que l'orientation géographie permet d'intégrer dans le plan d'études du master les thématiques de la géographie humaine: les problématiques frontalières, les territoires et leur aménagement, les politiques urbaines.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/histoire-economique-internationale

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langue d’enseignement

Français
Bonne connaissance de l'anglais recommandée.

Conditions d'admission

Bachelor en histoire économique et sociale ou titre jugé équivalent dans une autre discipline moyennant la réussite d'une passerelle qui variera selon la discipline de base.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Gaetan Clavien
T. +41 (0)22 379 80 05
[javascript protected email address]

Le Master en histoire économique internationale

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires de méthodologie (24 crédits):
  • Méthodologie de la recherche en histoire économique internationale
  • Directions actuelles de la recherche en histoire économique
  • Séminaire avancé de recherche
Enseignements thématiques et à option (42 crédits):
  • Etat et société
  • Gender in the Making
  • Travail, techniques, consommation - XIX-XXe siècles
  • Histoire de la régulation économique internationale
  • Histoire économique des relations Nord-Sud
  • History of Global Capitalism
  • Capitalism and Enterprise, etc.
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 2e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en histoire économique internationale conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Entreprises du secteur privé, en particulier la banque et la finance
  • Administrations publiques
  • Organisations internationales et humanitaires
  • Journalisme
  • Enseignement secondaire
  • Recherche et enseignement universitaire

Le Master en
management public

se caractérise par son interdisciplinarité, son ancrage européen et international. Il se situe à la croisée du monde académique et du monde professionnel et permet aux étudiant-e-s de maîtriser les principes et outils d'une gestion efficace et efficiente des organisations et des politiques publiques. Il offre une mise en perspective critique de l'actuelle remise en question du rôle de l'Etat et des diverses propositions de réforme de l'administration, de libéralisation des services publics et de privatisation des entreprises publiques. La formation offre également la possibilité d'effectuer un stage à caractère plus professionnalisant, en lieu et place du mémoire.

Ce master est l'unique partenaire suisse du prestigieux réseau européen EMPA (European Master in Public Administration) qui regroupe une dizaine d'institutions réputées en matière d'études du management public. Les étudiant-e-s du Master en management public ont ainsi la possibilité d'effectuer un semestre d'études dans une université partenaire. En plus du diplôme de master de l'UNIGE, les étudiant-e-s du master ont ainsi la possibilité d'obtenir le diplôme européen EMPA.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/management-public

Le Master en
management public

se caractérise par son interdisciplinarité, son ancrage européen et international. Il se situe à la croisée du monde académique et du monde professionnel et permet aux étudiant-e-s de maîtriser les principes et outils d'une gestion efficace et efficiente des organisations et des politiques publiques. Il offre une mise en perspective critique de l'actuelle remise en question du rôle de l'Etat et des diverses propositions de réforme de l'administration, de libéralisation des services publics et de privatisation des entreprises publiques. La formation offre également la possibilité d'effectuer un stage à caractère plus professionnalisant, en lieu et place du mémoire.

Ce master est l'unique partenaire suisse du prestigieux réseau européen EMPA (European Master in Public Administration) qui regroupe une dizaine d'institutions réputées en matière d'études du management public. Les étudiant-e-s du Master en management public ont ainsi la possibilité d'effectuer un semestre d'études dans une université partenaire. En plus du diplôme de master de l'UNIGE, les étudiant-e-s du master ont ainsi la possibilité d'obtenir le diplôme européen EMPA.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/management-public

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français

Bonne connaissance de l'anglais et connaissance passive de l'allemand recommandées.

Admission sur dossier.

Conditions d'admission

Bachelor en sciences politiques, sociologie, économie/ gestion d'entreprise, droit ou titre jugé équivalent dans d'autres branches.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Gaetan Clavien
T. +41 (0)22 379 80 05
[javascript protected email address]

Le Master en management public

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (60 crédits):
  • Politiques publiques comparées
  • Finances publiques
  • Economic Policy
  • Comparative Politics
  • Légistique
  • Administrations publiques comparées, etc.
Mentions à choix (30 crédits):
  • Mention Management:
    Contrôle de l'administration; évaluation des politiques publiques 
  • Mention Europe et relations internationales:
    Théorie de l'intégration économique européenne; introduction au droit européen
  • Mention Politiques sociales:
    Economie de la santé; gouvernance des régimes de sécutité sociale
  • Mention Communication politique:
    Communication des organisations et communication de crise; communication politique: enjeux, stratégies et métiers
  • Mention Standards, Governance and Sustainability:
    Corporate Citizenship; Voluntary, Consensus-based Standards
  • Mention Future cities and regions:
    Public Policies for Spatial Justice; Sustainable Consumption
Mémoire ou stage (30 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en management public conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:
  • Administrations publiques aux niveaux européen, fédéral, cantonal et communal
  • Entreprises publiques
  • Organisations internationales
  • ONG dans divers secteurs
  • Secteur associatif
  • Organes de contrôle
  • Service d'appui du Parlement
  • Consultant privé
  • Médias écrits, audio-visuels et électroniques
  • Communication
  • Relations publiques
  • Ressources humaines
  • Enseignement et recherche scientifique

Le Master en
journalisme et communication, orientation médias et communication digitale

est offert en partenariat avec l'Université de Neuchâtel (UNINE). Tandis que le master de l'UNINE prépare au journalisme, celui de l'Université de Genève (UNIGE) met l'accent sur les métiers de la communication et du digital: il est crédité de l'orientation médias et communication digitale. Le tronc commun (18 crédits) avec l'UNINE offre les cours fondamentaux du point de vue théorique en sociologie, communication, médias et journalisme. L'orientation dispensée à Genève offre une formation axée sur la communication (avec notamment un approfondissement de la communication des organisations, de la communication scientifique, de la communication politique, etc.), l'information dans le contexte du Web et des médias (information stratégique, stratégie de communication, projets Web et réseaux sociaux, traitement de l'information, Web marketing, e-réputation), les outils méthodologiques et les méthodes d'enquêtes. Le master a vocation à répondre aux besoins des entreprises et organisations pour recruter des étudiant-e-s souhaitant accéder aux métiers de l'information, de la communication en liaison avec l'essor des médias et nouveaux médias.

unige.ch/sciences-societe/formations/masters/journalisme-communication

Professeur ordinaire

Patrick Badillo

Le Master en
journalisme et communication, orientation médias et communication digitale

est offert en partenariat avec l'Université de Neuchâtel (UNINE). Tandis que le master de l'UNINE prépare au journalisme, celui de l'Université de Genève (UNIGE) met l'accent sur les métiers de la communication et du digital: il est crédité de l'orientation médias et communication digitale. Le tronc commun (18 crédits) avec l'UNINE offre les cours fondamentaux du point de vue théorique en sociologie, communication, médias et journalisme. L'orientation dispensée à Genève offre une formation axée sur la communication (avec notamment un approfondissement de la communication des organisations, de la communication scientifique, de la communication politique, etc.), l'information dans le contexte du Web et des médias (information stratégique, stratégie de communication, projets Web et réseaux sociaux, traitement de l'information, Web marketing, e-réputation), les outils méthodologiques et les méthodes d'enquêtes. Le master a vocation à répondre aux besoins des entreprises et organisations pour recruter des étudiant-e-s souhaitant accéder aux métiers de l'information, de la communication en liaison avec l'essor des médias et nouveaux médias.

unige.ch/sciences-societe/formations/masters/journalisme-communication

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français

Conditions d'admission

Bachelor ou titre jugé équivalent.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Gaetan Clavien
T. +41 (0)22 379 80 05
[javascript protected email address]

Le Master en journalisme et communication, orientation médias et communication digitale

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements obligatoires communs: communication et journalisme (18 crédits):

Innovation et sociologie de la communication; théories de la communication, médias et relation publique; droit des médias; stratégie de l'information.

Mémoire, stage et projet. (36 crédits):

Mémoire; stratégie de communication; pratique de la recherche.

Communication approfondie (30 crédits):

Communication des organisations et communication de crise; communication et santé publique; communication politique; analyse du discours, analyse du contenu; économie des médias, société numérique et connaissance des acteurs; introduction à la communication digitale; Storytelling; mutation et enjeux contemporains du journalisme; information et nouveaux médias.

Communication appliquée et digitale (30 crédits):

Forum des praticiens; traitement de l'information; e-Réputation; e-Marketing et Data Analytics; audience, publicité, Internet et réseaux sociaux; vidéo, photo et technologie numérique: travaux appliqués, pratique de la communication.

Options libres (6 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en journalisme et communication conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Métiers traditionnels de la communication
  • Métiers de la communication dans le contexte numérique (ex.: chargé-e de communication digitale)
  • Métiers orientés purement Web et numérique
  • Métiers proches des médias et du journalisme, etc

Le Master en
études genre

propose une lecture sexuée du monde social et des rapports de pouvoir qui le traversent. Les rapports sociaux de sexe constituent une dimension centrale de toute société et donc un axe de recherche incontournable pour les sciences sociales et humaines. Le master a pour objectif de fournir aux étudiant-e-s des concepts et instruments pour comprendre et analyser les mutations actuelles du monde social dans une perspective interdisciplinaire. Cette dernière invite à utiliser des concepts partagés, à formuler des questionnements ciblés en fonction de la problématique du genre, tout en mobilisant les méthodes respectives des différentes disciplines.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/etudes-genre

Professeure associée

Marylène Lieber

Le Master en
études genre

propose une lecture sexuée du monde social et des rapports de pouvoir qui le traversent. Les rapports sociaux de sexe constituent une dimension centrale de toute société et donc un axe de recherche incontournable pour les sciences sociales et humaines. Le master a pour objectif de fournir aux étudiant-e-s des concepts et instruments pour comprendre et analyser les mutations actuelles du monde social dans une perspective interdisciplinaire. Cette dernière invite à utiliser des concepts partagés, à formuler des questionnements ciblés en fonction de la problématique du genre, tout en mobilisant les méthodes respectives des différentes disciplines.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/etudes-genre

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français
Bonne connaissance de l'anglais recommandée.

Conditions d'admission

Bachelor en sciences sociales, en lettres sur préavis du comité scientifique ou titre jugé équivalent, dans d'autres branches, moyennant un programme complémentaire défini par le comité scientifique.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Mathieu Petite
T. +41 (0)22 379 80 07
[javascript protected email address]

Le Master en études genre

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (60 crédits):
  • Genre et histoire aux XIX-XXe siècles
  • Sociologie du genre
  • Atelier de recherche en études genre
  • Marché du travail et genre en Europe
  • Géographie du genre
  • Genre, corps et biomédecine
  • Migrations transnationales et rapports sociaux de sexe, de race et de classe, etc.
Enseignements au choix et à option (30 crédits):
  • Sociologie des problèmes publics
  • Théories critiques de la « race » et de la postcolonialité
  • Politiques des sexualités
  • Genre et citoyenneté, etc.
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en études genre conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:
  • Recherche et enseignement
  • Politiques publiques de l'égalité
  • Ressources humaines en entreprise
  • Formation et orientation professionnelles
  • Journalisme et édition
  • Gestion de projets liés à la promotion de l'égalité dans les entreprises
  • ONG
  • Associations
  • Administrations

Le Master en
socioéconomie

offre la possibilité d'acquérir une connaissance approfondie des concepts et des outils permettant d'analyser de manière critique les interactions entre société et économie, tant au niveau des structures que des processus, et ce afin d'oeuvrer à leur optimisation. Les étudiant-e-s peuvent se spécialiser dans les questions de développement et d'inégalités Nord-Nud, les études de population ou encore les politiques sociales. Le master est orienté vers le passage des théories à la pratique, par la recherche (mémoire) ou par une valorisation concrète des savoirs à la frontière entre études et vie active (stage).

MENTIONS AU CHOIX:

  • Politiques sociales
  • Développement et migrations
  • Démographie et méthodes quantitative
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/socioeconomie

Professeur ordinaire

Michel Oris

Le Master en
socioéconomie

offre la possibilité d'acquérir une connaissance approfondie des concepts et des outils permettant d'analyser de manière critique les interactions entre société et économie, tant au niveau des structures que des processus, et ce afin d'oeuvrer à leur optimisation. Les étudiant-e-s peuvent se spécialiser dans les questions de développement et d'inégalités Nord-Nud, les études de population ou encore les politiques sociales. Le master est orienté vers le passage des théories à la pratique, par la recherche (mémoire) ou par une valorisation concrète des savoirs à la frontière entre études et vie active (stage).

MENTIONS AU CHOIX:

  • Politiques sociales
  • Développement et migrations
  • Démographie et méthodes quantitative
www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/socioeconomie

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français

Bonne connaissance de l'anglais recommandée.

Admission sur dossier.

Conditions d'admission

Bachelor en sciences sociales, en sciences économiques ou titre jugé équivalent, dans d'autres branches, moyennant la réussite d'une passerelle de 6 à 30 crédits.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Mathieu Petite
T. +41 (0)22 379 80 07
[javascript protected email address]

Le Master en socioéconomie

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (54 crédits):
  • Human Development: Concepts and Measures
  • Atelier théorique et pratique de socioéconomie
  • Socioéconomie des politiques sociales
  • Economie hétérodoxe
  • Parcours de vie des individus et bien-être: une pespective Nord-Sud
  • Méthodes qualitatives avancées
  • Analyse de données d'enquête, etc.
Enseignements à choix et options libres (42 crédits):
  • Socioéconomie des inégalités
  • Sociologie du genre
  • Population et développement: sources de données et méthodes d'analyse
  • Economie de la santé
  • Enjeux des migrations internationales, etc.
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en socioéconomie conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Administrations et institutions locales, nationales ou internationales
  • ONG et, plus généralement, le monde associatif de l'économie sociale et solidaire
  • Secteur privé: responsabilités sociales, responsabilités environnementales et dimensions interculturelles
  • Enseignement secondaire

Le Master en
standardisation, régulation sociale et développement durable

forme les gestionnaires de durabilité de demain pour les secteurs privé et public. Il est éminemment interdisciplinaire et implique trois disciplines: la sociologie, le management et les sciences économiques. Les enseignements proposés sont assurés en majorité par les professeur-e-s de la Faculté, par des enseignant-e-s externes qui travaillent dans différentes organisations à Genève et des enseignant-e-s désignés par l'ISO avec l'accord du Comité scientifique. Le plan d'études se divise en 3 blocs. Le premier, le plus important, se compose de cours obligatoires qui permettent d'aborder les trois dimensions à la base du master (standardisation, régulation sociale et développement durable). Le deuxième permet aux étudiant-e-s de suivre des cours à choix parmi les plans d'études des masters de l'Université et de l'Institut des hautes études internationales et du développement, qui élargissent et renforcent la formation des étudiant-e-s. Le troisième est consacré au stage pratique et au mémoire.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/standardization

Le Master en
standardisation, régulation sociale et développement durable

forme les gestionnaires de durabilité de demain pour les secteurs privé et public. Il est éminemment interdisciplinaire et implique trois disciplines: la sociologie, le management et les sciences économiques. Les enseignements proposés sont assurés en majorité par les professeur-e-s de la Faculté, par des enseignant-e-s externes qui travaillent dans différentes organisations à Genève et des enseignant-e-s désignés par l'ISO avec l'accord du Comité scientifique. Le plan d'études se divise en 3 blocs. Le premier, le plus important, se compose de cours obligatoires qui permettent d'aborder les trois dimensions à la base du master (standardisation, régulation sociale et développement durable). Le deuxième permet aux étudiant-e-s de suivre des cours à choix parmi les plans d'études des masters de l'Université et de l'Institut des hautes études internationales et du développement, qui élargissent et renforcent la formation des étudiant-e-s. Le troisième est consacré au stage pratique et au mémoire.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/standardization

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Anglais
Les cours obligatoires sont enseignés en anglais.
Plus d'informations: standardization.unige.ch

Conditions d'admission

Bachelor en sciences sociales ou titre jugé équivalent, ainsi qu'un test d'anglais.

Admission sur dossier.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études

M. Mathieu Petite
T. +41 (0)22 379 80 07
[javascript protected email address]

Le Master en standardisation, régulation sociale et développement durable

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (78 crédits):
  • Comparative Labour Markets
  • Environmental Economics
  • Global Health
  • Contemporary Capitalisms
  • The Economics of Globalisation
  • Corporate Citizenship
  • Governance of Global Supply Chains
  • Voluntary, Consensus-Based Standards
  • Voluntary Standards
  • Governance and SDGs
  • Policy
  • Programme and Project Evaluation
  • Quantitative Methods
Enseignements à option (18 crédits)
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

A l'issue de leur formation, les étudiant-e-s s'orientent vers tous les secteurs professionnels, tant en Suisse qu'à l'étranger. A Genève, compte tenu des spécificités de l'économie locale, les débouchés les plus représentés se trouvent dans les banques et les sociétés financières, les fiduciaires et les sociétés de conseil, les assurances, les entreprises industrielles locales et internationales, les sociétés liées au commerce international (négoce des matières premières, distribution des produits, etc.), les organisations internationales ou mondiales (CICR, HCR, OMC, etc.) ou encore les administrations publiques.

Le Master en
développement territorial

propose une formation poussée dans le domaine de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme et du paysage, tant au Nord qu'au Sud. Privilégiant un rapport étroit avec la pratique (ateliers de projet, stages), il permet aux étudiant-e-s de développer des compétences de premier plan tant du point de vue de l'établissement de diagnostics territoriaux que de la conception, de la projetation, de la planification territoriale ou de la coordination de la fabrique urbaine. Il offre également aux étudiants la possibilité d'acquérir une bonne maîtrise des outils techniques, juridiques et pratiques mobilisés au quotidien par les professionnels en activité. 

La dimension critique de l'activité n'est pas négligée; si les étudiant-e-s sont appelé-e-s à maîtriser un certain nombre de techniques et d'outils, ils ou elles doivent aussi être capables de développer une approche réflexive du territoire, leur permettant de mieux anticiper les problèmes contemporains et futurs pour proposer des solutions innovantes.

MENTIONS AU CHOIX:

  • Aménagement du territoire et urbanisme
  • Architecture du paysage
  • Développement territorial des Suds

OBJECTIFS:

Le Master en développement territorial offre un cursus complet dans les domaines liés au territoire, à la ville et au paysage. Il s'appuie sur une pédagogie par ateliers qui valorise les méthodes et outils propres aux métiers du territoire (diagnostic, projet, dessin, représentation cartographique, maquette, etc.).
Il a pour objectif d'offrir une formation initiale approfondie et professionnalisante.

FORMATION COMPLEMENTAIRE:

Les étudiant-e-s ont la possibilité de suivre, en complément du Master en développement territorial, le Certificat complémentaire en géomatique (30 crédits). L'objectif du certificat est d'offrir une formation centrée sur les nouvelles technologies de simulation à référence spatiale, dans une perspective interdisciplinaire et pratique.

www.unige.ch/gedt/formations/maitrise-en-developpement-territorial

Professeur ordinaire

Bernard Debarbieux

Le Master en
développement territorial

propose une formation poussée dans le domaine de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme et du paysage, tant au Nord qu'au Sud. Privilégiant un rapport étroit avec la pratique (ateliers de projet, stages), il permet aux étudiant-e-s de développer des compétences de premier plan tant du point de vue de l'établissement de diagnostics territoriaux que de la conception, de la projetation, de la planification territoriale ou de la coordination de la fabrique urbaine. Il offre également aux étudiants la possibilité d'acquérir une bonne maîtrise des outils techniques, juridiques et pratiques mobilisés au quotidien par les professionnels en activité. 

La dimension critique de l'activité n'est pas négligée; si les étudiant-e-s sont appelé-e-s à maîtriser un certain nombre de techniques et d'outils, ils ou elles doivent aussi être capables de développer une approche réflexive du territoire, leur permettant de mieux anticiper les problèmes contemporains et futurs pour proposer des solutions innovantes.

MENTIONS AU CHOIX:

  • Aménagement du territoire et urbanisme
  • Architecture du paysage
  • Développement territorial des Suds

OBJECTIFS:

Le Master en développement territorial offre un cursus complet dans les domaines liés au territoire, à la ville et au paysage. Il s'appuie sur une pédagogie par ateliers qui valorise les méthodes et outils propres aux métiers du territoire (diagnostic, projet, dessin, représentation cartographique, maquette, etc.).
Il a pour objectif d'offrir une formation initiale approfondie et professionnalisante.

FORMATION COMPLEMENTAIRE:

Les étudiant-e-s ont la possibilité de suivre, en complément du Master en développement territorial, le Certificat complémentaire en géomatique (30 crédits). L'objectif du certificat est d'offrir une formation centrée sur les nouvelles technologies de simulation à référence spatiale, dans une perspective interdisciplinaire et pratique.

www.unige.ch/gedt/formations/maitrise-en-developpement-territorial

Videos

Présentation

Paroles d’étudiants

Paroles d’Alumni

Durée des études

2 ans (4 semestres)

Langue d’enseignement

Français
Certains cours sont donnés en anglais.

Conditions d'admission

Bachelor en géographie, architecture, architecture du paysage, environnement, droit, science politique, sociologie, histoire, anthropologie, ethnologie ou titre jugé équivalent.

Admission sur dossier.

Les étudiants HES de disciplines en lien avec l'aménagement du territoire peuvent accéder à ce Master sous réserve d'acceptation de leur dossier et du suivi d'un programme complémentaire de co-requis (entre 10 et 30 crédits).

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études

Mme Nicole Efrancey Dao
T. +41 (0)22 379 08 76
[javascript protected email address]

Le Master en développement territorial

4 semestres (max. 6 semestres) | 120 crédits ECTS
Tronc commun (30 crédits):
2 ateliers (18 crédits)
Mémoire (30 crédits)
Enseignements par mention (60 crédits):

1 atelier (9 crédits)

Les cours se déroulent principalement à Genève (locaux de l'Université de Genève et d'hepia). Certains cours sont proposés à l'Université de Neuchâtel et à l'EPFL. 

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en développement territorial forme les étudiant-e-s aux métiers de l'aménagement, de l'urbanisme, du développement territorial, de l'architecture du paysage et de la gestion de l'environnement. Ces métiers peuvent être exercés dans des contextes variés: bureaux d'étude, services cantonaux ou municipaux de l'aménagement, collectivités locales, parcs naturels régionaux, organismes de coopération, agences de recherche, etc.

Le Master en
géographie politique et culturelle

vise à former des étudiant-e-s aux derniers acquis d'une approche critique, indissociablement politique et culturelle, qui a profondément renouvelé récemment la géographie humaine. Il s'agit d'analyser comment les imaginaires géographiques et les systèmes de domination s'articulent les uns aux autres, et sont impliqués dans la production d'objets et des structures spatiales. Ce master se veut non seulement à la pointe de l'actualité scientifique mais aussi novateur sur le plan pédagogique, par exemple à travers un atelier de réalisation de films documentaires.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/geographie

Professeure ordinaire

Juliet Fall

Le Master en
géographie politique et culturelle

vise à former des étudiant-e-s aux derniers acquis d'une approche critique, indissociablement politique et culturelle, qui a profondément renouvelé récemment la géographie humaine. Il s'agit d'analyser comment les imaginaires géographiques et les systèmes de domination s'articulent les uns aux autres, et sont impliqués dans la production d'objets et des structures spatiales. Ce master se veut non seulement à la pointe de l'actualité scientifique mais aussi novateur sur le plan pédagogique, par exemple à travers un atelier de réalisation de films documentaires.

www.unige.ch/sciences-societe/formations/masters/geographie

Videos

Présentation

Paroles d’Alumni

Paroles d’étudiants

Durée des études

1 an et demi (3 semestres)

Langue d’enseignement

Français
Bonne connaissance de l'anglais recommandée.

Conditions d'admission

Bachelor en géographie avec un parcours ayant privilégié les approches spatiales ou titre jugé équivalent dans une autre discipline.

Inscription

Délai: 28 février 2019

www.unige.ch/admissions

Contact relatif aux études 

M. Mathieu Petite
T. +41 (0)22 379 80 07
[javascript protected email address]

Le Master en géographie politique et culturelle

3 semestres (max. 5 semestres) | 90 crédits ECTS
Enseignements obligatoires (30 crédits):
  • Enjeux sociaux, enjeux spatiaux
  • Histoire et épistémologie de la géographie
  • Approche critique des découpages du monde, etc.
Ateliers (12 crédits):
  • Atelier de réalisation de films documentaires
  • Atelier Identités et urbanité
  • Atelier Terrain
Enseignements à choix et options libres (24 crédits):
  • Culture visuelle et sciences sociales: le monde au cinéma et dans la bande dessinée
  • Exotismes: de la «découverte» du monde à sa mise en tourisme
  • Montagnes: imaginaires géographiques et aménagement
Mémoire de Master ou de stage (24 crédits)

Mobilité

La Faculté permet la mobilité au niveau du master pour un semestre. La mobilité est possible dès le 2e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d'accueil. Le mémoire ne peut faire l'objet d'aucune équivalence.

www.unige.ch/exchange

Perspectives professionnelles

Le Master en géographie politique et culturelle conduit à de nombreuses voies, tant en Suisse qu'à l'étranger:

  • Aménagement, développement territorial et gestion de l'environnement
  • Enseignement secondaire
  • Métiers de l'international (agences de l'ONU, ONG, administration de la coopération)
  • Recherche